Le titre LECTRA

- Je vais rentrer dans notre portefeuille small-cap MT, le titre LECTRA, éditeur de logiciel de CFAO (Conception et de Fabrication assistées par Ordinateur) pour le secteur du textile dont les résultats annuels sortiront le jeudi 9 février. Je m’attends à un RN de 18.5 M€ et un ROP de 26 M€ ce qui nous donnerait un PER de 7.7 ce qui correspond à une valorisation historiquement basse pour le titre. La société va de plus retrouver une trésorerie nette de 12 Millions d’euros … ce qui n’était pas arrivé depuis plusieurs années.
- La medtech familiale GUERBET n’est pas très suivie. Pourtant l’actualité de ce spécialiste des produits de contraste pour l’imagerie médicale risque d’être chargée en 2012. En effet, la société va déposer une demande de commercialisation auprès de la FDA afin de lancer le Dotarem (produit synthétique vedette) sur le marché américain. De nombreux investissements seront nécessaires, la société n’est pas donc à l’abri d’une augmentation de capital. Le CA annuel prévu pour le jeudi 9/02 devrait s’afficher en hausse entre 7 et 10 %. Pour avoir la rentabilité, il faudra encore patienter mais je table grosso modo sur un RN de 15 M€ (PER de 13 ce qui n’est pas cher du tout pour ce secteur) et un ROP de 26 M€. La marge opérationnelle devrait continuer à se redresser progressivement. GUERBET est donc la seule medtech à faire des bénéfices ce qui est exceptionnel quand on regarde les autres acteurs du secteur comme STENTYS, MAUNA KEA ou MEDICREA. C’est un titre mou du genou avec une liquidité qui laisse souvent à désirer.
Je compte rester à l’écart des résultats annuels de NEXANS, du CA d’ALCATEL de vendredi toujours accueilli avec beaucoup d’excès qu’ils soient haussiers ou baissiers … Je ne compte pas intervenir sur DERICHEBOURG avant la publication de son CA du T1 le 9 février, à moins que le titre baisse de 5-10 % dans les prochains jours. Ce titre reste cependant décoté. A noter que le 16 février, un dividende de 9 cents sera détaché …

Le cimentier VICAT accuse toujours autant de retard par rapport à LAFARGE. La société doit publier ses résultats semestriels lundi après la clôture … inutile de se positionner avant, il suffira de regarder le comportement du titre à proximité de sa résistance des 35,2. Le titre est mieux orienté à MT car il vient de casser son biseau descendant … ce qui indique qu’il est sorti de sa tendance baissière. VICAT n’est pas une « grande nerveuse » mais son côté défensif peut être très intéressant, le genre de titre qui est capable de progresser alors que le marché est dans le rouge.

Le comportement du titre MAUREL PROM NIGERIA déçoit beaucoup depuis le début de l’année, ses fondamentaux n’en demeurent pas moins excellents:
- La trésorerie s’élève à 186,2 M€ (pour une CB de 210 M€ !!) et encore, je ne tiens pas compte des 62,2 M€ de trésorerie dans les comptes de Seplat (que détient MP NIGERIA à hauteur de 45 %).
- la production va continuer d’augmenter d’ici la fin de l’année et passer à 50000 barils / jours.
- une nouvelle loi fiscale pourrait être appliquée en septembre au Nigéria qui permettrait à MP NIGERIA d’être moins imposé fiscalement … à suivre Le risque géopolitique demeure néanmoins très important.